LA CHARTE ET LES REFERENCES

La philosophie et les valeurs 

La Fadak, La Fabrique Autrement d ‘Aloys K, espace ouvert à tous, a été fondée dans le but global de générer du lien social par l’accès au processus de création. L’expression créatrice est fondatrice des dimensions psychiques et relationnelles de l’existence.
En nourrissant nos aptitudes expressives et créatives, nous définissons notre identité, nous inventons des solutions pour surmonter les obstacles qui se dressent sur notre chemin, nous améliorons ce faisant notre santé et renforçons notre désir de vivre. Nous apprenons à nous faire confiance et renforçons notre estime de soi. C’est pour ces raisons, essentiellement, que l’expression créatrice a toute sa place au cœur d’un projet qui se veut générateur de lien social et de renforcement personnel.
Les intervenant-es oeuvrant au sein de La Fadak sont des professionnel-les hautement qualifié-es, actifs-ves sur le terrain et porteurs d’expériences dans les domaines de l’art-thérapie, du soin, du coaching, de l’art et/ou de la formation. Nous sommes attentifs à la qualité des collaborations que nous mettons en place, ainsi qu’à une gestion saine et équilibrée de nos ressources humaines, financières et matérielles. A noter à ce propos que nous essayons autant que possible de faire subventionner les ateliers afin de le rendre également financièrement accessibles au plus grand nombre.

Concrètement
Comment tout cela est-il traduit en actes dans La Fadak ? Dans le projet de La Fadak la philosophie de travail est traduite sur deux niveaux, correspondant en quelque sorte aux niveaux du contenant et du contenu des propositions :
-  D’une part, nous proposons des activités avec des orientations variées. Il s’agit de tendre vers des objectifs différenciés au niveau de la forme des propositions, de la manière dont elles sont formulées : développement personnel, coaching, formation, thérapie, réinsertion socio-professionnelle, réhabilitation et création artistique sont les principales orientations. Les propositions concrètes offertes à La Fadak se déclinent donc à l’intérieur de ces visées.
-  D’autre part, nous proposons des activités avec des modalités expressives variées. Cette notion fait appel à la manière avec laquelle nous entrons individuellement en lien avec le monde. Quelle est la nature, la qualité expressive et sensitive de la relation que nous entretenons avec ce qui nous entoure ? Conséquemment, selon quelle(s) modalité(s) expressive(s) pouvons-nous au mieux traduire nos questions problématiques personnelles ? Nous distinguons en particulier les modalités « image », « sons », « scène – jeu (playing) », « corps », « mots », « goût et odeurs ». Chacune de ces modalités est présente en nous, mais développée de manière différenciée. Le théâtre est, quant à lui, une approche artistique pleinement intermodale, puisqu’il fait appel au texte, au corps, à la musique, à l’image, etc. Il permet de ce fait des activités collectives au sein desquelles chacun peut trouver le « lieu expressif » qui lui convient. C’est pourquoi il occupe une place privilégiée dans certaines de nos propositions.

Rendre le voyage possible

Nourri aux sciences humaines et aux pratiques artistiques, ouvert à être nourri à d’autres sources encore, notamment scientifiques, ce projet est une tentative de réponse à la question de savoir ce que nous pouvons faire de très concret pour éviter d’aller dans le mur de l’exclusion, de la désocialisation, des inégalités, des discriminations. La Fadak apporte une contribution concrète à ce chantier qu’est l’exploration de ce que chacun, à son niveau, a le pouvoir de créer pour prendre en main sa vie. La Fadak est là pour accompagner tout un chacun dans ce processus, rendre cet indispensable voyage possible.

Quelques références, très peu, mais la liste complète est impossible à donner…

Edgar Morin / Vincent de Gaulejac / Tous les artistes de l’art brut / Gaston Pineau / Jean-Pierre Klein / Hubert Mingarelli / Donald Winnicott / Jacques Stitelmann / Paolo Knill / Diane Cousineau / Peter Brook / Fabrice Midal / Michel Onfray / C. G. Jung / Augusto Boal / J.-L. Moreno / Ken Robinson / Hanna Segal / Didier Anzieu…

La Fabrique Autrement d’Aloys K c’est surtout… 

L’accès au processus de création pour tous / La solidarité / La trandisciplinarité / L’accueil de l’être humain dans sa plus belle complexité / La poésie / Le plaisir, l’humour et le jeu / L’acte de création en tant qu’acte d’existence et de résistance / L’ouverture à tous, pour tous / La force de l’expérimentation et de l’exploration / Le risque de l’inconnu / L’ouverture vers la pensée paradoxale / L’accueil et le non jugement / La joie d’inventer / …

En œuvrant dans cette Fabrique, chaque personne fait l’expérience…

D’une forme de liberté / De rencontrer le « entre », l’intermédiaire, les lisières, les interstices, les seuils / De muer les mauvais déserts en terrain de jeu / D’explorer différents passages / De multiplier les possibles et les regards  / De rencontrer de nouvelles personnes dans un contexte qui rend la rencontre profonde et vraie / De retrouver des plaisirs de l’enfance / De se réconcilier avec ce qui doit l’être / De se marrer.

La FADAK est un lieu dédié à l’expérience de la fabrication, par l’expression créatrice et artistique, de ce qui relie l’être humain à lui-même, aux autres, au monde. Elle existe pour se rendre utile à la fabrication de lien social et de sens. Pour ce faire, la elle donne vie à des ateliers, des formations et des événements artistiques.
Quand on entre dans La FADAK, on peut s’attendre à découvrir le plaisir de : Se réaliser et se créer soi-même / Inventer sa place dans le monde / Déconstruire les préjugés / Renforcer la confiance / S’ouvrir aux liens de toutes natures / Stimuler les rencontres / Faire grandir le respect de soi et des autres /  Prendre soin de soi / Expérimenter et évoluer / Jouer / Inventer et rire / Créer du sens / Faire venir les touristes et les curieux / Fêter / Embellir / Décloisonner / Apprendre…
La FADAK donne vie : 

À des ateliers, stages et formations. Pour le détail, voir la rubrique « propositions ». Les ateliers tendent à s’adresser à tous : enfants, adultes, personnes âgées, personnes handicapées, personnes migrantes… Certains projets s’adressent à un public en particulier, alors que d’autres visent à une mixité sociale, culturelle, générationnelle.

À des manifestations et des interventions artistiques originales. Elles sont le résultat des ateliers. En règle générale, elles sont élaborées en partenariat avec des structures culturelles, psycho-sociales, éducatives, scolaires ou médicales, ou encore des entreprises. Enracinés dans le quartier et dans la ville, ces événements sont des actes autant artistiques que sociaux-communautaires.

FacebookTwitterGoogle+PrintEmailLinkedIn